THE WELL, WATER VOICES FROM ETHIOPIA

Chaque année, lorsque que la sécheresse atteint son pic, les éleveurs semi-nomades Boranas rassemblent leur bétail autour d’anciens puits. Ces immenses cratères creusés à mains nues, aussi appelés « puits chantants », leur permettent de survivre aux longues sécheresses annuelles. Tous les ans, les jeunes bergers forment des chaînes humaines leur permettant d’atteindre le fond du puits et de remonter l’eau. Personne ne peut se voir refuser l’accès à l’eau, pas même les éleveurs de tribus ennemies. Alors qu’autour du monde l’accès à l’eau n’est pas considéré comme un droit fondamental, les Boranas ont trouvé le moyen de garantir un accès à l’eau généralisé et égalitaire dans l’une des régions les plus sèches au monde.

Afrique / Réalisateurs : Paolo Barberi & Riccardo Russo / Italie – 2011 – 56’ – Borana et Anglais sous-titré Français

Projection suivie d’un débat animé par Violaine Dory, Chargée de partenariats Afrique Orientale et Océan Indien au Secours Catholique Caritas.