INCORRUPTIBLES

En 2011, le président du Sénégal Abdoulaye Wade a révisé la Constitution afin de se re-présenter pour un 3ème mandat. De jeunes artistes sénégalais se révoltent contre cet acte arbitraire pour protéger la démocratie. Dans ce pays où 70% de la population à moins de 30 ans, le mouvement « Y’en a marre » prend alors de l’ampleur.